Voyager seule, c’est dangereux ?

Voyager seule sans revenir enceinte reste un objectif louable. Voici cinq conseils pour y parvenir.

Mentez sur votre voyage

Évitez d’emblée, lorsque vous rencontrez quelqu’un, de lui préciser que vous voyagez seule. Vous ne devez jamais avoir l’air vulnérable. Dans votre intérêt et celui de votre utérus, ne donnez pas votre vrai nom, votre itinéraire, le nom de votre hôtel et vos dates d’ovulation. A vous d’évaluer la fiabilité de la personne rencontrée, mais dans le doute, mentez. N’hésitez pas à rappeler que votre copain ou vos amis ne sont pas loin, qu’ils se reposent.

Mettez vos défauts en valeur

Si votre interlocuteur devient trop curieux et insistant, n’oubliez pas de lui rappeler qu’avant tout, ce voyage est pour vous une belle revanche sur la vie. Ce n’est pas votre SIDA et votre hépatite qui vont vous arrêter.

Tenez vos proches informés

Régulièrement, donnez des nouvelles à votre famille et amis, sur votre itinéraire, vos adresses et surtout, les changements intervenus. Si vous deviez visiter Barcelone et que vous traversez actuellement Ciudad Juarez au Mexique avec de la cocaïne dans le ventre, vous pouvez le préciser.

Informez-vous en amont de la sécurité du pays

Faites un tour sur le site du ministère des Affaires étrangères, qui prodigue des conseils aux voyageurs et dresse un état des lieux sur la sécurité de chaque pays. Vous allez y trouver des chouettes conseils pour savoir comment réagir lorsque vous vous faites braquer. Prenons l’exemple du Mexique :

  • « En voyage, n’emporter que les espèces ou les cartes bancaires strictement nécessaires. Avoir 100 à 150 pesos toujours à portée de main afin de pouvoir donner satisfaction à un éventuel agresseur ».
  • « En cas d’agression n’opposer aucune résistance, garder son calme, baisser les yeux afin d’éviter de laisser penser aux agresseurs qu’ils pourraient être reconnus ».

Voilà, vous êtes parés pour une soirée mousse à Ciudad Juarez maintenant.

Commencez par des pays sûrs

Renoncer à voyager seul(e) car vous avez peur, serait une erreur. Rien ne vous oblige à aller en Inde (à moins que vous ayez un cadavre à jeter dans le Gange), en Syrie (à moins que vous ne vouliez perfectionner votre tir à la carabine pour la Foire du Trône) ou au Yémen (à moins que la vie d’otage vous attire). Choisissez des valeurs sûres comme les pays scandinaves, l’Islande, le Canada, la Creuse ou nos colonies.

25102015-DSC_0027